Imprimer

Les Ongs de santé publique ont démissionné aujourd'hui du Forum Alcool et Santé de l'UE après l'annonce par le commissaire V. Andriukaitis qu'il n’y aurait pas de nouvelle stratégie de l'alcool de  l'UE. Cette décision va à l'encontre des demandes expresses des États membres et du Parlement européen de produire une nouvelle stratégie globale de lutte contre les méfaits de l'alcool en Europe.

Le Forum, présidé par la Direction Générale Santé de la Commission, comprend des représentants de l'industrie des boissons et des Ongs de santé publique. Plus de 20 organisations européennes de santé, y compris Eurocare (Alliance européenne Alcohol Policy), EPHA (European Public Health Alliance) et le CPME (Comité permanent des médecins européens) remettent aujourd'hui leur démission dans une lettre ouverte au commissaire Andriukaitis.

 


Les signataires de la lettre soulignent leurs "profondes inquiétudes" quant au sort réservé à la santé publique et la priorité accordée aux intérêts de l'industrie de l'alcool.


Les raisons de leur démission sont les suivantes :

  1. L’UE refuse de développer une nouvelle stratégie alcool  ignorant les appels du Parlement européen et des Etats Membres.
  2. Le fait de vouloir intégrer la politique alcool dans le cadre général des maladies chroniques nuira à l’efficacité de la lutte contre les méfaits de l'alcool tels que l'alcool au volant, la violence domestique, la maltraitance des enfants, les accidents et les blessures.
  3. Il n’y a pas de preuves démontrant que le Forum a eu à ce jour un quelconque impact sur la santé publique.
  4. Le forum a été mis en place pour soutenir la précédente stratégie alcool de l’UE arrivée à  terme en 2012. Dans son organisation actuelle le Forum n’a pas de sens en l’absence de  stratégie et d’une réorientation susceptibles d’aider réellement les Etats Membres à réduire  les dommages liés à la consommation d’alcool.


Les signataires expriment également leur déception suite à la fin de non-recevoir réservée par le Commissaire à leur demande de pouvoir bénéficier d’une plate-forme de rencontre pour discuter de la politique alcool et exclusivement dédiée à des échanges avec les experts de santé libres de tout conflit d’intérêts.

 

Contact : Claude RIVIERE Tél : +33 (0)142 338 316 -Mob : +33 (0)686 490 886 @ClaudeRiviere1

 

Télécharger  le communiqué de presse ; la note sur les motivations des ongs ; la lettre ouverte au Commissaire
Consulter l’actualité  : Alcool en Europe faits et chiffres