Vous êtes sur :

13 octobre 2008  - Alcool et Internet . La « Semaine du goût » annonce les dérives à venir


Dans une lettre du 29 septembre les associations de santé alertaient le Premier Ministre sur les risques qu’il y aurait à autoriser la publicité généralisée sur Internet pour les boissons alcooliques.

La « Semaine du goût » qui se déroule cette semaine, sous le haut patronage du ministère de l’agriculture -semaine au cours de laquelle le gouvernement devrait faire connaître le dispositif retenu- illustre les dérives auxquelles il faut s’attendre si la publicité pour l’alcool sur Internet n’est pas strictement encadrée.

 

 

Cette campagne d’éducation au goût et aux saveurs bénéficie du parrainage de plusieurs marques de boissons alcooliques- non seulement de vin et de champagne mais aussi de bière, d’apéritif et de whisky, ainsi qu’en porte témoignage la capture d’écran du site Internet www.legout.com ci-jointe.
C’est d’autant plus inacceptable que :

  • la loi Evin interdit aux producteurs et marques d’alcool de faire du parrainage et que le support Internet, en l’état actuel de la rédaction de la loi, n’est pas autorisé ;
  • « La semaine du goût » vise prioritairement les jeunes au travers d’animations réalisées dans les écoles par des « ambassadeurs du goût », volontaires des métiers de la restauration ;
  • en cliquant sur une de ces marques d’alcool s’ouvre une « fenêtre » qui non seulement présente en quelques lignes la société et ses produits mais mentionne aussi l’adresse du site Internet qui, grâce à un « lien actif » et par un simple « clic », permet d’entrer dans l’univers des boissons alcooliques de la marque. Ces liens encore « actifs » mardi 8 octobre semblent avoir été désactivés à la suite de nos interventions dans les media.


Dans des lettres adressées vendredi 10 octobre au Premier Ministre et au Ministre de la santé les associations de santé font observer avec cet exemple de la « Semaine du goût » :

  • le caractère illusoire de la protection d’une législation qui autoriserait tous les sites à l’exception de ceux destinés à la jeunesse, au sens des dispositions de la loi de 1949 sur les publications destinées à la jeunesse.
  • la puissance de ce média qui entraîne en douceur les Internautes (au cas particulier les jeunes internautes) vers des sites qu’ils n’avaient pas le projet de consulter en première intention.

Les associations rappellent qu’il leur apparaît légitime que producteurs et distributeurs de boissons alcooliques puissent présenter leurs produits et les offrir à la vente sur leur site Internet mais qu’aller au-delà et autoriser tous les sites à accueillir et à diffuser des publicités pour l’alcool induirait de graves conséquences. Elles considèrent qu’il serait grave de raisonner pour Internet de la même manière que pour la presse écrite, car ce serait oublier la force des images vidéos (la télévision et le cinéma sont des supports interdits) et la puissance évocatrice des sons.

Enfin, elles expriment leur surprise que le ministère de l’agriculture puisse apporter son haut patronage à « La semaine du goût » et cautionne ainsi des partenariats de marques de boissons alcooliques interdits par la loi.

Contacts
Dr Alain Rigaud (01 42 33 51 04 ou 06 08 22 25 29) président de l’A.N.P.A.A.
M. Patrick Elineau (01 42 33 51 04) Directeur général de l’A.N.P.A.A.
Pr. Michel Reynaud, (06 08 64 65 68), président de la F.F.A.
Faye Wright (01 42 33 51 04) Chargée de communication de l’A.N.P.A.A.

Les associations signataires :

  • Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA), président : Dr Alain Rigaud.
  • Fédération des acteurs de l’alcoologie et addictologie (F3A), président : Dr Patrick Fouilland.
  • Avenir santé, directeur : M. Bouthier.
  • Fédération Française de l’Addictologie (FFA), président : Pr Michel Reynaud.
  • Société Française de Santé publique (SFSP), président : Dr François Bourdillon.
  • Ligue contre le cancer (LCC), président : Pr Francis Parra.
  • Association nationale des intervenants en toxicomanies et addictologie (ANITeA), président : M. Jean-Pierre Couteron.
  • Union nationale des associations familiales, administratrice en charge du secteur de protection sociale santé : Mme Christiane Basset.