Vous êtes sur :

22 octobre 2008  - L’A.N.P.A.A. soutient les mesures « alcool » proposées dans le projet de loi « Hôpital, patients, santé et territoires ».


L’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie apporte son soutien sans réserve à Madame Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative pour les mesures de prévention destinées à limiter l’alcoolisation qu’elle propose dans son projet de loi « hôpital, patients, santé et territoires ».

 

Ces différentes mesures répondent aux attentes exprimées de longue date par l’A.N.P.A.A. L’interdiction de vente de boissons alcooliques aux mineurs est une mesure de clarification dans une législation complexe qui offre un point de repère clair à l’ensemble de la population sur la dangerosité potentielle de consommation de boissons alcooliques en cas de mésusage.

 

L’interdiction de vente d’alcool dans les stations services est une mesure de bon sens pour rappeler qu’alcool et route sont deux réalités antinomiques. Quant à la réglementation sur la vente de boissons alcooliques réfrigérées et la vente en forfait pour lutter contre les « open bar » elles sont pleinement justifiées et vont dans le bons sens. En limitant l’accessibilité des boissons alcooliques, elles contraignent les circonstances de consommation et notamment les consommations rapides et massives.

L’A.N.P.A.A. fait confiance à Madame Roselyne Bachelot-Narquin, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative pour traiter, dans les prochaines semaines, le dossier de la publicité pour l’alcool sur Internet avec la même détermination que celle dont elle fait preuve avec les mesures de son projet de loi « HPST ».

L’A.N.P.A.A. relève également l’intérêt porté dans ce projet de loi à l’éducation thérapeutique mais constate avec regrets que l’éducation à la santé et donc, le développement des actions de prévention de proximité, qui sera dans le champ de compétences des futures agences régionales de santé (ARS) ne soit pas abordé alors que l’expérience quotidienne du terrain montre la grande précarité dans laquelle ces actions sont réalisées depuis la mise en place des groupements régionaux de la santé (GRSP) qui seront absorbés par les ARS.

Contacts
Dr Alain Rigaud (01 42 33 51 04 ou 06 08 22 25 29), président de l’A.N.P.A.A.
M. Patrick Elineau (01 42 33 51 04), directeur général de l’A.N.P.A.A.
Faye Wright (01 42 33 51 04), chargée de communication de l’A.N.P.A.A.