Imprimer

Capture3La Fédération Française d'Addictologie et l'ensemble des associations sur le champ de l'addictologie, mais aussi de la cancérologie et du champ social ont décidé de se mettre en mouvement pour que l'opération de mobilisation sociale sur le risque alcool, initialement prévue par le Ministère de la Santé et Santé publique France, ait bien lieu en janvier 2020, malgré l'annulation du soutien de l'Etat par l'Elysée sous la pression des milieux viticoles.

 

Ce revirement des pouvoirs publics sous la pression d'un lobby a entraîné un sursaut immédiat de l'ensemble du milieu professionnel et associatif. La décision a donc été prise de réussir cette mobilisation citoyenne et de la société civile pour intervenir sur la deuxième cause de mortalité évitable à l'échelle nationale.

 

Nous reprendrons à notre compte les enseignements des expériences sur plusieurs années de nos amis du Royaume-Uni, qui ont accepté de nous soutenir. Cette opération se fera évidemment sans lien avec le secteur économique de l'alcool. L'ensemble des associations relaiera avec ses propres moyens les visuels et les outils de ce dispositif commun.

 

Cette mobilisation sociale permettra sur une stricte base de volontariat de se lancer un défi pendant le mois de janvier pour évaluer son rapport à la consommation d'alcool en faisant une pause après la période des fêtes de fin d'année.

 

Concrètement, il sera proposé de faire une pause dans sa consommation d'alcool pendant ce mois, sans culpabiliser qui que ce soit, que l'on relève le défi ou non.

 

Face aux obstacles et à la désinformation du lobby de l'alcool, nous allons montrer notre détermination au service de la santé publique.

 

 

Le Dry January à la française, c'est notre Défi pour janvier. Nous le réussirons !

 

 

Télécharger le communiqué

 

 

Contact presse :

Cécile JOYEUX 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

01.42.33.51.04