Vous êtes sur :

20e Forum national SOS hépatites

22/11/2018 -23/11/2018

DIJON

Présentation

2018, l’impertinence de SOS hépatites s’est traduite bruyamment. C’est peut-être l’âge, 22 ans, 20e Forum national SOS hépatites…
Mais c’est aussi et surtout l’actualité médicale et politique qui nous motive à défendre les usagers.
En France, les traitements contre l’hépatite C sont accessibles à tous depuis 2017. Ils sont courts, avec peu d’effets indésirables et guérissent 100 % des personnes. Il est alors intolérable pour les personnes guéries de penser aux 75 000 – ou plus – malades atteints d’hépatite C qui l’ignorent, menacés silencieusement d’une cirrhose ou d’un cancer du foie ; de penser aux personnes que la violence des anciens traitements a éloignées du soin…
Sous cette dynamique positive exceptionnelle que connaît l’hépatite C, SOS hépatites s’est félicitée que les pouvoirs publics partagent son ambition d’éradiquer le VHC (« Éliminer le virus de l’hépatite C en France à l’horizon 2025 ») et a lancé en avril sa grande campagne d’actions de terrain et de communication visant à déminer la France du virus de l’hépatite C : « Le dépistage hépatite C, Moi C fait, et vous ? », et embarquant l’hépatite B et le VIH dans ce voyage d’information, de déstigmatisation et de proximité.
Pour cette campagne, nous avons sollicité les 120 000 patients déjà guéris, mais aussi les soignants, les pouvoirs publics, les acteurs économiques et sociaux et l’ensemble des citoyens, pour faire de la France un « laboratoire mondial » de l’éradication de l’hépatite C.
Notre Forum est l’occasion de donner du son à la campagne, de porter la vaccination contre l’hépatite B, sans oublier ni d’évoquer les autres maladies du foie, ni l’amélioration de la prise en charge et l’accompagnement des malades.

 

Avec la participation de Stéphane BAGHELOU, Directeur de l’ANPAA et du CAARUD 89 d’Auxerre et Alexandra WILAND, Infirmière à l'ANPAA.

 

 

Voir la page dédiée