Vous êtes sur :

Logo d'EurocareLes bouteilles de boissons alcoolisées doivent-elles porter des avertissements relatifs à la santé, comme c'est le cas pour les emballages des jus de fruits ou des cigarettes ? Oui a répondu Eurocare (European Alcohol Policy Alliance) lors d'une réunion au Parlement européen qui a rassemblé également des représentants de l'industrie des boissons alcoolisées, des institutions européennes et des experts de la santé publique.

>> Sur le site d'Eurocare :
"What is not on the bootle ? Future of alcohol

labels discussed in the European Parliament"

Le ministre de la Santé, suivant une proposition de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) et un avis de la Commission nationale des stupéfiants et psychotropes, a décidé de classer comme stupéfiant la 4-fluoroamphétamine (4-FA), une drogue de synthèse qui circule en Europe et est proposée sur Internet.

Dans les forums de discussion sur Internet, des consommateurs décrivent des effets positifs ressentis

similaires à ceux de l’amphétamine ou de la MDMA (ecstasy). Parmi ses effets négatifs, des distorsions visuelles, une anorexie ou une insomnie pouvant durer plusieurs jours.

Manuel utilisateur Elus

Manuel utilisateur Membres

Journée Loi EVIN

Journée PlaidoyerV2

Guide gestionnaires Intr@ssoc_version finale

Guideline sur l'agrément des nouveaux membres_VF

Projet de vademecum Comités territoriaux_Février 2018

ANPAA_DossierPriseEnMain_Décembre 2017

 

GBG

 

C’est quoi le programme GBG ?

 

Le programme GBG est une stratégie de gestion du comportement en classe qui favorise le développement des compétences psychosociales. GBG est directement mis en oeuvre par les enseignants pendant que les élèves travaillent sur leurs leçons habituelles et vise à l’amélioration du climat scolaire.

 

Les séances dédiées au programme sont présentées aux enfants sous forme de jeu favorisant l’autonomie, la coopération, l’apprentissage, la régulation et la solidarité.

 
Chaque séance codifiée et ritualisée associée à une approche par l’éducation positive et l’observation active permet aux enfants de développer leurs compétences émotionnelles, sociales et cognitives (sentiment d’efficacité personnelle, communication plus efficace, verbalisation des émotions et des argumentaires).

 

Ce programme est dit "probant" car il est fondé sur des preuves scientifiques. Des suivis de cohorte aux États-Unis et aux Pays-Bas montrent que les enfants ayant bénéficié du programme connaissent, entre autres, une baisse significative des conduites addictives (tabac, alcool et drogues illicites) à l’adolescence. Ce programme est donc considéré aujourd’hui comme l’une des méthodes de prévention les plus efficaces.

 

 

Télécharger la plaquette