Vous êtes sur :

mégots écrasés dans un cendrierUne étude publiée dans le British médical Journal indique que le Champix et le Zyban (médicaments prescrits dans l’aide à l’arrêt du tabac) n'augmentent pas le risque de dépression ou de tentatives de suicide.

L’étude publiée dans le BMJ a porté sur environ 120.000 personnes de plus de 18 ans ayant utilisé un produit de substitution entre septembre 2006 et octobre 2011.  80.000 personnes (68,2%) ont utilisé un substitut nicotinique, 6.800 (5.6%) du Champix, et 31.000 (26.2%) du Zyban.

Les conclusions des chercheurs se veulent rassurantes : ll n'y a aucune preuve d’une augmentation du risque de dépression ou de tentative de suicide chez les patients traités par la varéniciline ou le bupoprion (principes actifs présents dans le champix et le zynban) par rapport aux patients traités par substituts nicotiniques

Lire l'article dans le BMJ (en anglais)

 

L'arrêt du tabac :