Vous êtes sur :

article mst

 

Pour la cinquième édition du Moi(s) sans tabac, les équipes de l’ANPAA sont mobilisées dans toute la France pour soutenir les fumeurs dans leur démarche d’arrêt du tabac tout au long du mois de novembre.

 

Depuis début octobre, des actions sont menées par les équipes de l’ANPAA en région afin d’aider les personnes qui ont décidé de relever le défi d’arrêter de fumer pendant 30 jours. Par exemple, en Centre-Val de Loire, les équipes de l’ANPAA se mobilisent pour informer les fumeurs de l’opération Moi(s) sans tabac : groupes d’aide à l’arrêt du tabac dans le cadre de chantiers d’insertion proposés aux publics précaires de la région ; « ciné-débat » au centre parental de Baugy pour informer sur les stratégies déployées par l’industrie du tabac ; stands de sensibilisation dans des maisons de santé, etc.

 

 

Quels sont les bienfaits ?

 

L’arrêt du tabac réduit fortement la mortalité liée aux maladies engendrées par la cigarette. Arrêter de fumer est bénéfique quel que soit l’âge. D’après l’OMS, l’arrêt du tabac à 50 ans augmente l’espérance de vie de 6 ans. Une personne qui cesse de fumer après l’apparition d’une maladie liée au tabac réduit de 50% les risques de récidive.

 

  • En 24h, le corps ne contient plus de nicotine et le risque d’accident cardiaque diminue
  • En 48h, on retrouve le gout et l’odorat
  • 2 semaines à 3 mois d’arrêt, on tousse moins, on a un meilleur souffle et on est moins fatigué.
  • Au bout d’un an, le risque d’infarctus du myocarde diminue de moitié et le risque d’AVC rejoint celui d’un non-fumeur
  • Au bout de 10 ans, le risque d’avoir un cancer du poumon est réduit de moitié
  • Entre 10 à 15 ans, l’espérance de vie rejoint celle d’un non-fumeur

 

Comment réussir son sevrage tabagique ?

 

Pour réussir son sevrage tabagique, il est conseillé de consulter un professionnel afin de bénéficier d’une prise en charge médicale et d’un soutien psychologique. Des alternatives existent à la cigarette :

  • Les substituts nicotiniques sur prescription médicale, remboursés par l’assurance maladie
  • Le vapotage. La cigarette électronique ne dégage ni monoxyde de carbone ni de goudrons et peut ne pas contenir de la nicotine. La e-cigarette peut aider à arrêter de fumer à condition de ne pas fumer de cigarette en parallèle.
  • Des thérapies comportementales et cognitives peuvent également aider à trouver la raison qui pousse à fumer.

 

Les professionnels de l’ANPAA sont à l’écoute des personnes qui souhaitent arrêter de fumer dans ses centres d’addictologie présents sur l’ensemble du territoire.

 

Rendez-vous sur Tabac Info Service pour vous inscrire au Moi(s) Sans Tabac et profiter gratuitement :  

  • des outils d’aide à l’arrêt (kit d’aide à l’arrêt et valise du participant)
  • d’un accompagnement par mail pour vous aider tout au long du mois
  • des conseils de tabacologues au 39 89*, de l’appli e-coaching et de la communauté Facebook

 

 

 ------------------------------------------------------------------------------------

*service gratuit + coût de l'appel, du lundi au samedi de 8h à 20h