Vous êtes sur :

 @vectorpocket/Freepik

PAQUET DE CIGARETTE

 

L'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) a validé le paquet neutre mis en place en Australie en 2011. C’est une victoire importante et historique pour la santé publique malgré les manœuvres du lobby du tabac.

 

Suite à l’instauration par l’Australie du paquet neutre afin de lutter contre la promotion du tabac, le Honduras, suivi par Cuba et la République dominicaine, tous trois gros producteurs de tabac, ainsi que l’Indonésie, avaient porté plainte devant l’OMC, s’estimant lésés en tant que gros exportateurs de cigarettes.

 

 

Les cigarettiers ont argumenté sur la propriété intellectuelle des marques et l'obstacle que le paquet neutre représentait pour la liberté du commerce. Cependant, les accords de l'OMC permettent des exceptions à cette liberté du commerce pour protéger la santé des citoyens. C'est cette thèse qui a prévalu et qui permet donc aujourd'hui à tous les pays d'utiliser le paquet neutre parmi les différents outils destinés à combattre le tabagisme.

 

Le paquet neutre est en vigueur en France depuis 2015. Son principe aurait pu être remis en cause si la décision de l'OMC avait été inverse.

 

Rappelons que le tabac est un produit très addictif et qu'il responsable de la mort de la moitié de ses consommateurs. Il est donc logique que, pour un produit aussi dangereux, la santé publique ait prévalu sur la liberté du commerce.

 

C'est donc une victoire historique de la santé publique sur un des lobbies les plus puissants au monde qui s'est signalé tout au long de son histoire par ses manœuvres visant à cacher les effets nocifs du tabac.