Vous êtes sur :

Plant de cannabisJAMA (the Journal of the American Medical Association) vient de publier une étude qui indique que fumer du cannabis avec modération ne nuit pas aux poumons.

Cette étude a été menée durant 20 ans auprès de 5.115 femmes et hommes aux Etats-Unis. L’âge moyen au départ de l’étude était de 25 ans.
L’étude s’est appuyée sur la mesure du volume expiratoire forcé dans la première seconde d'expiration (FEV1) et la Capacité Vitale

Forcée (CVF). Une baisse de ces mesures indiquant des fonctions pulmonaires dégradées.

Plus de 50% des sujets de l’étude

 

ont consommé du cannabis 2-3 fois par mois, et avaient une consommation moyenne de 8-9 cigarettes par jour.

Les auteurs de l’étude indiquent que :

 

  • L’utilisation de la marijuana peut avoir des effets bénéfiques sur l'appétit, la réduction de la douleur, l'humeur...,
  • L'utilisation occasionnelle du cannabis ne peut pas être associée à une diminution de la fonction pulmonaire.
  • L’utilisation régulière et abusive de marijuana n’a pu être étudiée, cependant, l’étude indique une diminution de la fonction pulmonaire lorsque les sujets ont une utilisation intensive du cannabis.

Consulter le résumé de l'article sur le site de JAMA (en anglais)

Cuillère avec droguePour 2009, la revue médicale The Lancet estime qu'il y aurait, dans le monde:

  • 200 millions (entre 149 et 271 millions) d’usagers de drogues illégales, soit une personne sur vingt âgée de 15 à 64 ans.
  • 125 à 203 millions d'usagers de cannabis
  • 14 à 56 millions d'usagers d’amphétamines
  • 14 à 21 millions d’usagers de cocaïne
  • 12 à 21 millions d’usagers d’opioïdes (héroïne et morphine)

Pour en savoir plus, site (en anglais) The Lancet

Couverture Insertions sociale et par l'emploi des usagers de droguesL'association Drogues et Société, avec le soutien du Fond Social Européen et de la Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie (MILDT) vient de publier un second Guide "Insertion sociale et par l'emploi des usagers de drogues".

A nouveau les questions d'addictions, de précarité, d'emploi et d'insertion sociale sont abordées. Cette fois-ci le guide propose des fiches actions ainsi que des recommandations pour l’accompagnement (individuel ou collectif) des personnes.

 

 

Consulter sur le site de la MILDT

 

En savoir plus sur les risques liés à la

consommation de drogues

Logo du Conseil ConstitutionnelRépondant à une question de constitutionnalité posée par l'avocate d'un conducteur poursuivi pour conduite sous l'emprise de stupéfiants, le Conseil constitutionnel a jugé que l'article L.235-1 du Code de la route réprimant ce délit était conforme à la Constitution et n'était contraire à aucun droit ou liberté.

En ce qui concerne les peines encourues, soit deux ans de prison et 4 500 euros d'amende, le Conseil constitutionnel juge

en outre que "compte tenu des risques induits par le comportement réprimé, ces peines ne sont pas manifestement disproportionnées".

 

 

Lire la décision n° 2011-204 QPC du 09 décembre 2011 sur le site du Conseil Constitutionnel

Répertoire des nouvelles drogues de synthèse identifiées en France depuis 2008L'OFDT (Observatoire français des drogues et

des toxicomanies) propose une note actualisée recensant les nouvelles drogues de synthèse en France depuis

2008.

Cet inventaire a été répertorié par les partenaires du réseau SINTES (Système national d'identification des toxiques et substances).

Depuis 2008, 43 nouvelles

 

substances psychoactives ont été identifiées.

 

 

Consulter la note sur le site de l'OFDT

Drapeau européenLe rapport annuel 2011 de l'Observatoire Européen des Drogues et des Toxicomanies (OEDT) présenté aujourd'hui à Lisbonne montre que l’usage de la drogue est relativement stable en Europe. Certains indices suggèrent que la consommation de cocaïne pourrait

avoir atteint un sommet et que l’usage de cannabis continue à céder du terrain chez les jeunes.

 

Cependant, les signes de stabilité observés pour certaines des drogues bien établies sur le marché sont contrebalancés par de nouvelles menaces. Le rapport se penche sur l’évolution du marché des drogues de synthèse, l’émergence rapide de nouvelles substances et une polyconsommation fréquente.

Télécharger le communiqué n° 1 de l'OEDT sur le rapport annuel 2011 : Les points clés (1)

Télécharger le communiqué n° 2 de l'OEDT sur le rapport annuel 2011 : Les points clés (2)

Prix et disponibilité des principales substances psychoactives

L'OFDT (Observatoire français des drogues et des toxicomanies) propose une note de synthèse qui présente les résultats d’une enquête sur les prix et la disponibilité des principales substances psychoactives illicites (résine de cannabis, herbe de cannabis, héroïne, cocaïne, MDMA).
Cette enquête a été menée, lors

du premier semestre de l’année 2011, par le dispositif TREND de l’OFDT.

 

Lire la note n° 2011.18

OFDT/TREND – Octobre 2011

Note d'information rumeur krokodil Sintes OFDTUne « nouvelle » drogue injectable, surnommée « Krokodil », dont la présence est confirmée en Russie, arriverait en Europe selon plusieurs journaux européens, notamment allemands.

Il s’agirait d’une

préparation artisanale contenant notamment un opiacé, la désomorphine.

 

Le dispositif SINTES (Système national d'identification des toxiques et substances) et l'OFDT (Observatoire français des drogues et des toxicomanies) publie une note d'information indiquant qu'il s'agit d'une rumeur.

Consulter la note d'information Sintes, sur le site de l'OFDT

Note de l'OFDT relative aux législations sur l’usage et à la détention de cannabis en Europe. L'OFDT (Observatoire

français des drogues et des toxicomanies) publie une note relative aux législations sur l’usage et la détention de cannabis en Europe.

 

Cette note propose :

  • un lexique qui rassemble des propositions de définitions des principaux termes utilisés dans les débats sur le statut légal du cannabis.
  • un état des lieux des législations en vigueur en Europe, sur l’usage et la détention de cannabis .


Consulter la note Législations relatives à l’usage et à la détention de cannabis : définitions et état des lieux en Europe, sur le site de l'OFDT

Consulter notre rubrique l'essentiel sur le cannabis

Mise au point sur l’usage de la Buprénorphine (traitement de substitution de la dépendance aux opiacés)La buprénorphine haut dosage (BHD) a été mise sur le marché en 1996 pour le traitement de substitution de la dépendance aux opiacés, quelques mois après la méthadone. La mise à disposition de ce traitement a montré des résultats incontestables en termes de santé publique objectivés par une diminution des overdoses et des transmissions virales.

Néanmoins, les mésusages, l’usage détourné et le trafic des spécialités à base de buprénorphine ont conduit l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) à mettre en place un suivi renforcé.

Afin de poursuivre la mise à disposition de ces médicaments dans les meilleurs conditions, l’Afssaps  diffuse une mise au point destinée aux professionnels de santé pour les aider dans la prise en charge des patients dépendants aux opiacés et de rappeler le bon usage de la buprénorphine haut dosage et notamment les situations nécessitant une prise en charge particulière comme la prise en charge de la douleur, des co-addictions, la grossesse.

Lire le communiqué de l'Afssaps sur Traitement substitutif aux opiacés - Mise au point sur le bon usage de la Buprénorphine Haut Dosage