image actu NPS

Le nombre de NPS, gamme de substances reproduisant les effets de produits illicites (cannabis, amphétamine, cocaïne, ecstasy ...) reste particulièrement élevé malgré un recul en 2015. Les NPS permettent de contourner le cadre légal.

 

L’Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies (OFDT) actualise sa synthèse thématique et recense 222 substances ayant circulé au moins une fois en France depuis l’apparition des premières molécules. L’OFDT compte plus de 450 NPS en Europe.

 

Les principaux NPS répertoriés sont :

 

Les NPS sont majoritairement commercialisés sur Internet. Les prix s’échelonnent entre 8 et 20 euros le gramme selon les sites. A la revente, ils sont 3 fois plus élevés que ceux en ligne. L’OFDT distingue plusieurs profils de consommateurs : ceux proches de l’espace festif gay, les « connaisseurs », les jeunes adultes et un jeune public consommant de la drogue occasionnellement.

Le plan gouvernemental de lutte contre les drogues et conduites addictives 2013-2017 prévoit une meilleure identification des NPS.

 

Pour en savoir plus :

Synthèse thématique : nouveaux produits de synthèse de l’OFDT

Liste des NPS signalés à l’OFDT entre 2000 et 2016 (classés comme stupéfiants en France) - Actualisée le 4 avril 2016

Drogues, héroïne, cannabis ... Résultats des collectes SINTES 2015