piquure dans un brasL'A.N.P.A.A. salue le feu vert de Matignon pour l'ouverture de salles de consommation à moindre risque.


L’A.N.P.A.A. salue le positionnement favorable de Matignon à l’ouverture de salles de consommation à moindre risque et la volonté politique de la Mairie de Paris de s’engager dans cette innovation avec des associations expérimentées.

 

L’A.N.P.A.A., positionnant son action dans une approche globale incluant la co-construction d’un environnement favorable à la santé, la promotion de la santé, la prévention des risques, la réduction des dommages, l’accompagnement et les soins en addictologie à travers le territoire national, s’est associée au Réseau français de réduction des risques ayant milité pour l’expérimentation de ces salles.

 

Notre association rappelle la nécessité, en matière de politique de santé publique en addictologie, d’une action juste et pragmatique basée sur la prévention des risques et la réduction des dommages, liés aux produits eux-mêmes, aux modes d’usage et aux circonstances de consommation, quels que soient les produits, alcool et tabac, parmi les principaux déterminants de santé, cannabis, opiacés, etc.

 

Ces salles de consommation à moindre risque ne sont pas des “salles de shoot” comme elles sont improprement nommées, donnant à penser que ces espaces se réduisent à des lieux d’injection libre banalisés et sans cadre. Elles viennent compléter utilement le dispositif actuel d’accompagnement et de soins existant en s’adressant à une population urbaine dépendante et particulièrement précarisée. Ces salles, déjà bien implantées dans de nombreux pays, ont fait leurs preuves, et permettent une sécurisation des usagers dans leurs pratiques, un accompagnement par des professionnels, une réduction des dommages infectieux et overdoses, mais aussi un accès aux services sociaux et de soins de droit commun et spécialisés. En outre, ces salles, qui verront enfin le jour en France, sont le signe d’une politique réaliste inscrite dans le savoir-vivre ensemble et l’aide aux plus vulnérables.

 

Pour en savoir plus :

Visionner la vidéo de Alain RIGAUD, Président de l'A.N.P.A.A., sur les salles de consommation à moindre risque