Vous êtes sur :

comprimés colorésLe dernier numéro de Tendances, édité par l'Observatoire Français des Drogues et

Toxicomanies (OFDT), dresse un état des lieux des connaissances sur les "nouveaux produits de synthèses" ou NPS diffusés et popularisés par Internet. Ces substances imitent, par leur structure moléculaire, les effets des produits illicites que sont l'ecstasy, la cocaïne, le cannabis, les amphétamines, etc..

 

 

Tous les mois, une nouvelle substance est identifiée en France, contre une par semaine en Europe. Principalement produites en Chine puis commercialisées par des sites de vente en ligne, les NPS investissent surtout le milieu festif. Leur consommation est encore marginale par rapport aux substances illicites qu'elles imitent mais non sans risques : manifestations psychiatriques, hyperthermie, tachycardie.. des symptômes encore aggravés par le mélange avec l'alcool.

 

La plupart des nouveaux produits de synthèse ne sont pas visés par la législation concernant les stupéfiants, ce qui facilite leur diffusion. Mais depuis le 27 juillet 2012, un arrêté du Ministère de la Santé interdit un groupe de substances dérivées de la cathinone.

 

Télécharger Tendances n° 84, janvier 2013 sur le site de l'OFDT