Feuille de cannabisD’après une étude menée par des chercheurs de l’université de Californie du Sud, le risque de développer un cancer du testicule est 2 fois plus important chez les hommes ayant fumé du cannabis que chez ceux n’en ayant pas fumé.

Les chercheurs ont travaillé sur des données recueillies auprès de 163 hommes chez qui a été diagnostiqué un cancer du testicule et de 292 hommes en bonne santé, du même âge et de la même origine ethnique.

Si pour les chercheurs le lien entre consommation de cannabis et la survenue d'un cancer du testicule est établi, les travaux ne permettent pas encore de comprendre par quel mécanisme le cannabis agit sur les cellules tumorales.

Le Figaro rappelle que « c’est un cancer rare (1 à 2% environ de tous les cancers), mais c’est aussi le cancer le plus fréquent chez l’homme de 15 à 35 ans. Près de 95% des tumeurs sont guérissables. Son incidence, comme celle du cancer de la prostate, augmente régulièrement depuis les années 1900, et plus nettement dans les pays à peau blanche depuis les années 1950 (augmentation d’un facteur 3 à 5 des années 1950 à 2000) ».

En France, 2 000 cas sont diagnostiqués chaque année.

Source Le Figaro du 10/09/2012