LogoLe Ministère chargé de la santé a classé comme stupéfiants l'ensemble des drogues de synthèse de la famille des cathinones, en raison de leur toxicité et du risque d'abus et de dépendance.

D'une structure chimique proche de celle de l'amphétamine, la cathinone est une substance active extraite des feuilles de khat, plante d'Afrique utilisée pour ses propriétés stimulantes et hallucinogènes. Les dérivés de synthèse apparus ces dernières années sont vendus sous des appellations commerciales diverses telles que sels de bain, NRG ou encore engrais pour plantes.

Souvent consommées avec de l'alcool ou d'autres stupéfiants, les cathinones peuvent provoquer des palpitations, des vomissements, des maux de tête et une tachycardie.

Lire l'arrêté du 27 juillet 2012 publié au Journal Officiel du 2 août 2012