Vous êtes sur :

Logo OEDTUn rapport de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies OEDT présente un premier état des lieux sur le traitement à l’héroïne destiné aux usagers d’opiacés de longue durée réfractaires à tout autre traitement.

Une

population restreinte de consommateurs chroniques d’héroïne, réputés jusque-là «impossibles à traiter», bénéficie aujourd’hui d’un nouveau type de thérapie utilisant l’héroïne médicinale comme drogue de substitution.

Le rapport indique que des essais randomisés et contrôlés ont été réalisés depuis le milieu des années 1990 en Suisse, aux Pays-Bas, en Espagne, en Allemagne, au Canada et au Royaume-Uni, auprès d’usagers d’héroïne de longue durée. Il s’avère que le traitement par injections d’héroïne sous supervision médicale peut être plus efficace que les traitements à la méthadone par voie orale pour cette population spécifique.

 

Les experts qualifient ce développement de «véritable avancée clinique». ‘’Ils notent une «amélioration substantielle» de la santé et du bien-être du groupe, une «réduction majeure» de leur consommation continue d’héroïne «de rue», un «retrait majeur de toute activité criminelle», telle que des délits commis en vue du financement de leur consommation de drogues et une «amélioration notable de leur fonctionnement social»’’

Lire la synthèse du rapport (anglais/ français) et le rapport (anglais) sur le site de l’OEDT