Vous êtes sur :

Plant de cannabisJAMA (the Journal of the American Medical Association) vient de publier une étude qui indique que fumer du cannabis avec modération ne nuit pas aux poumons.

Cette étude a été menée durant 20 ans auprès de 5.115 femmes et hommes aux Etats-Unis. L’âge moyen au départ de l’étude était de 25 ans.
L’étude s’est appuyée sur la mesure du volume expiratoire forcé dans la première seconde d'expiration (FEV1) et la Capacité Vitale

Forcée (CVF). Une baisse de ces mesures indiquant des fonctions pulmonaires dégradées.

Plus de 50% des sujets de l’étude

 

ont consommé du cannabis 2-3 fois par mois, et avaient une consommation moyenne de 8-9 cigarettes par jour.

Les auteurs de l’étude indiquent que :

 

  • L’utilisation de la marijuana peut avoir des effets bénéfiques sur l'appétit, la réduction de la douleur, l'humeur...,
  • L'utilisation occasionnelle du cannabis ne peut pas être associée à une diminution de la fonction pulmonaire.
  • L’utilisation régulière et abusive de marijuana n’a pu être étudiée, cependant, l’étude indique une diminution de la fonction pulmonaire lorsque les sujets ont une utilisation intensive du cannabis.

Consulter le résumé de l'article sur le site de JAMA (en anglais)