Vous êtes sur :

cannabis 2150543

 

Parmi les amendements soumis au vote de l’assemblée nationale lors du PLFSS 2020, celui du député Olivier Véran visant à autoriser l’expérimentation du cannabis thérapeutique pour une durée de deux ans, a été adopté par l’hémicycle vendredi dernier.

 

Alors que l’usage médical du cannabis pour les patients est déjà autorisé dans 17 pays de l’Union Européenne, la France interdit jusqu’à présent strictement l’utilisation médicale du cannabis. Paradoxalement, les patients présentant certaines pathologies prennent le risque de de se procurer du cannabis de manière totalement illégale pour apaiser leurs souffrances.

 

L’ANPAA accueille avec beaucoup de satisfaction cet amendement qui va permettre d’encadrer l’expérimentation auprès de 3000 patients.

 

L’ANSM avait préalablement émis un avis positif sur les travaux du comité d’experts qui se positionnait en faveur de l’usage du cannabis à visée thérapeutique. La France, longtemps frileuse sur le sujet a décidé d'adopter une démarche dont l'encadrement scientifique témoigne du souci de procéder avec rigueur et méthode, sur un usage qui reste dans le champ des meilleurs soins dont les malades doivent bénéficier.