Vous êtes sur :

L’Organisation mondiale de la Santé a sorti le 21 septembre son rapport Alcool & Santé 2018.

Il révèle qu’en 2016, plus de 3 millions de personnes sont décédées des suites d’une consommation excessive d’alcool, soit un décès sur 20. L’Europe a toujours la consommation par habitant la plus élevée au monde. Bonne nouvelle malgré tout : cette consommation a baissé de plus de 10% depuis 2010. L’Europe conserve néanmoins le taux de consommation régulière le plus élevé au monde parmi les 15-19 ans.

Afin de réduire les dommages liés à la consommation d’alcool en Europe, l’ANPAA s’associe à EUROCARE pour demander à la Commission européenne de faire davantage pour lutter contre les dommages liés à l’alcool, notamment en :

• Adoptant une nouvelle stratégie européenne sur l’alcool ;
• Évaluant l’efficacité des mesures actuelles en matière de publicité alcool ;
• Étendant aux boissons alcoolisées les règles en matière d’étiquetage (informations nutritionnelles, calories, composition).

En France en 2016, la consommation moyenne par habitant (15 ans et plus) était de 12,6 litres d'alcool pur contre une moyenne européenne de 9,8%. Les données concernant la France sont disponibles en page 262 du rapport de l’OMS (en anglais).