Vous êtes sur :

Europe A propos de la nouvelle stratégie alcool de l’Union Européenne

 

Surprise et déception : la Commission est sourde aux appels du Parlement Européen et des Etats Membres


La 16e réunion plénière du Forum européen sur l'alcool et la santé (EAHF) s’est réunit le lundi 18 mai à Bruxelles. A cette occasion le commissaire à la Santé et la Sécurité Alimentaire, Vytenis Andriukaitis, devait présenter les travaux de la Commission européenne sur la réduction des dommages liés à l'alcool en Europe.

 

Dans son discours, le commissaire a souligné la nécessité d'une large action visant à réduire les décès prématurés en Europe, et que l'alcool serait inclut comme un facteur de risque parmi d’autres au sein d’une stratégie plus large de lutte contre les maladies chroniques. Façon de noyer le poisson !

 

En tant que membre fondateur du Forum, l’Anpaa et Eurocare attendent maintenant depuis 2012 (terme de la précédente stratégie) une évolution permettant d’agir dans un cadre politique renforcé. D’autant que la précédente stratégie a eu un impact favorable sur les politiques nationales en la matière.

 

Effet d’un lobby de l’industrie ? Certes ! Mais aussi timidité et faiblesse de la Commission !