Vous êtes sur :

Capture d'écran de l'afficheA compter du 1er septembre 2015, l’éthylotest anti-démarrage (EAD) devient obligatoire dans tous les autocars, cela en application de l’article 70 bis de l’arrêté du 2 juillet 1982. Rappelons que depuis le 1er janvier 2010, un éthylotest anti-démarrage (EAD) équipent les autocars neufs transportant des enfants.

Ce dispositif qui analyse la concentration d’alcool dans l’air expiré empêche le démarrage du véhicule en cas d’alcoolémie supérieure au taux autorisé (soit à partir de 0,10 mg par litre). Si le test est positif, il est possible de procéder à un nouvel essai au bout d’une minute. Mais si le test est à nouveau positif, le démarrage est bloqué pendant 30 minutes.

Le véhicule peut démarrer sans souffler dans l’EAD: soit grâce à une clé détenue par le chauffeur ou grâce par à code détenu par l’employeur. Le démarrage manuel du moteur suite à un souffle positif sur l’EAD constitue

une infraction au code de la route. Les données sont enregistrées et conservées sur l'EAD durant 45 jours.

 

 

Pour en savoir plus, retrouver sur le site du Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie la Réglementation sur les EAD.