Femme enceinte allongée, tenant un verre de vinSelon une étude britannique publiée dans la revue Plos One, boire de l’alcool pendant la grossesse a une incidence sur le quotient intellectuel des enfants. L’étude s’est appuyée sur des femmes recrutées durant leur grossesse soit consommatrices modérées d’alcool

(une à six unités d’alcool par semaine) soit abstinentes. Puis lorsque les enfants ont été âgés de 8 ans, les chercheurs ont comparé les tests de QI des enfants à la consommation d'alcool de leurs mères. (L'étude a porté sur 14.500 femmes enceintes.)

 

 

Les résultats,

Consulter l'article Fetal Alcohol Exposure and IQ at Age 8: Evidence from a Population-Based Birth-Cohort Study sur le site de la revue PLOS ONE (en anglais)

Consulter le dossier du Magazine Addictions n° 5 - 2004 Grossesse et alcool. Lorsque l'enfant paraît...