Vous êtes sur :


Illustration de jeunes pratiquant le binge drinkingLe binge drinking, pratique qui consiste à absorber une quantité maximale d’alcool en un minimum de temps, pourrait avoir des effets préoccupants sur la santé dans les prochaines décennies.

Les premiers résultats d’études tendent à indiquer :

  • Effets nocifs, à long terme, sur le cerveau
  • Augmentation du taux de mortalité
  • Augmentation du nombre de personnes alcoolodépendantes


Le groupe Recherche sur l'Alcool et les Pharmacodépendances (Inserm ERI 24) mène des travaux sur les conséquences d’une exposition précoce à l’alcool. Il participe au projet européen de coopération transfrontalière AlcoBinge.

Ensemble ils doivent caractériser les effets à court et long termes du binge drinking.

Pour en savoir plus, consulter le site de la MILDT