jeunes qui dansentUne enquête du Credoc menée auprès de 267 associations étudiantes à la

demande des associations Prévention Routière et Assureurs Prévention vient d'être rendue publique.

 

Elle révèle que les soirées étudiantes sont toujours très alcoolisées et que les open bars, pratique interdite car favorisant le binge drinking, n’ont pas disparu (24% des organisateurs déclarent que les soirées peuvent en comporter).

Plus de la moitié des organisateurs déclarent ne jamais ou rarement mettre en oeuvre d’actions de prévention.

Lire les résultats complets de l'enquête "L'organisation des soirées étudiantes et la prévention des risques routiers" sur le site de la Prévention Routière

Lire l'article paru dans le Figaro du 13/10/2011 "Encore

beaucoup trop d'alcool dans les soirées étudiantes"