Vous êtes sur :

film

 

"Werewolf" de Ashley McKenzie, sorti dans les salles le 22 mars 2017, est un film pur, à la lumière d'une pâleur translucide et maladive, un film dur sur la réalité d'un très jeune couple inscrit dans un programme de substitution aux opiacés.

 

Des plans serrés, des plans décalés, la réalisatrice en use pour donner à voir la fragilité des corps face à l'âpreté de la dépendance, la lutte pour survivre matériellement dans un système de protection sociale insuffisant, la puissance des regards qui s'accrochent à l’humanité, les dialogues de peu de mots. L'enfermement est filmé dans ces plans comme sur cette île canadienne de Cap-Breton.

 

affiche werewolf 120x160 petit

Cette jeunesse est prise dans le feu-croisé de la double emprise, affective et au produit : Nessa, qui avance à petits pas avec une énergie folle telle un.e Sisyphe, et Blaise, le loup-garou versatile qui lutte pour sortir la tête de l'eau. « Werewolf » est un film intimiste et universel, l’histoire d'une alliance face à la dureté des addictions, de conflits de loyauté comme dans tout couple déchiré, de pas minuscules. C’est un film qui ne donne pas de leçon.

 

« Werewolf » est à film canadien à voir, le premier long métrage de Ashley McKenzie, avec Bhreagh MacNeil (Vanessa) et Andrew Gillis (Blaise) (1h18)

 

Voir l'affiche

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer