Vous êtes sur :

Les parents, inquiets de l'augmentation de la consommation d'alcool chez les jeunesLes parents sont inquiets de l'augmentation de la consommation d'alcool chez les jeunes. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée en octobre auprès de 557 parents d'enfants scolarisés par OpinionWay pour le compte de l'APEL (Association des Parents d'élèves de l'enseignement Libre).

83% des parents d'enfants scolarisés reconnaissent que la consommation d'alcool par les jeunes est un sujet de préoccupation.

Selon 40% d'entre eux, la quantité d'alcool consommée est en augmentation. La société, et notamment les médias qui valorisent les comportements excessifs (binge drinking : consommation d'un maximum d'alcool en un minimum de temps), est responsable de cette dérive.

58% des parents estiment que la consommation de leurs enfants est comparable à celle qu'ils pouvaient avoir à leur époque. En somme, les problèmes d'alcool, c'est pour les autres.

L'étude montre que le sujet alcool n'est pas un tabou. 67% des parents déclarent qu'ils se sentiraient à l'aise et bien informés face à un enfant qui a consommé de l'alcool de

façon excessive. Et un parent sur trois se sentirait démuni pour aborder cette question avec l'un enfant.

 

Pour en savoir plus,