Vous êtes sur :

Jeune femme se prenant la tête entre les mains

 

Installés au cœur des villes, les Centres d’addictologie (CSAPA) - qui proposent des consultations jeunes consommateurs (CJC) - et les Centres pour usagers de drogue (CAARUD) sont ouverts à toutes les personnes en difficulté avec leurs consommations ou conduite (alcool, tabac, cannabis, opiacés, jeux, etc) et à leur entourage (conjoints, parents, enfants, amis, etc.) dans le respect de la confidentialité et gratuitement.

 

Pour compléter ce dispositif de soin, sont proposés, sous condition d’admission, des lieux de soins résidentiels spécialisés dans l’accompagnement des personnes ayant des problématiques addictives ou de santé et vulnérabilités spécifiques.

 

Problématiques addictives avec ou sans produit : questionnements, difficultés, réduction des risques et des dommages, soin, accompagnement des personnes de l’entourage...Vers quel établissement s’orienter ?

Jeune homme sniffant un rail de cocaïne. Les centres d’addictologie (centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie - CSAPA) accueillent en consultations et groupes à visée thérapeutique toute personne en difficulté avec ses conduites addictives (alcool, tabac, cannabis, opiacés, jeux et autres) ainsi que leurs proches (conjoints, parents, enfants, amis, etc.). Une équipe pluridisciplinaire composée de médecins, psychologues, professionnels socio-éducatifs propose une écoute, des informations, une évaluation, une démarche de réduction des risques et des dommages, un accompagnement et des soins personnalisés, et, si besoin, une orientation vers un établissement de soins adapté.

Les CSAPA proposent notamment des consultations jeunes consommateurs (CJC) qui s’adressent aux personnes mineures ou jeunes majeures. Les CJC sont un lieu pour dialoguer et échanger dès que les premières difficultés apparaissent avec des consommations (alcool, cannabis...)  ou conduites sans produit (jeux, internet, etc.). Elles accueillent les usagers, qui viennent d'eux-mêmes ou adressés par un tiers (famille, professionnel de santé, milieu scolaire, justice), et les personnes de leur entourage, notamment leurs parents.


Les centres pour usagers de drogues (Centre d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues - CAARUD) accueillent en collectif et en individuel toute personne en difficulté avec son usage actif de drogues : ils proposent de l'information, des conseils personnalisés, un soutien dans l'accès aux soins, la mise à disposition de matériel de prévention des risques et de réduction des dommages, l'incitation au dépistage des infections transmissibles, le soutien dans l'accès aux droits, au logement et à l'insertion ou la réinsertion professionnelle.


Les établissements de soins résidentiels, de natures diverses, accompagnent les personnes en difficulté avec leurs conduites addictives, ou problématiques de santé et vulnérabilités spécifiques : appartements de coordination thérapeutique, appartement associatif, CSAPA résidentiel sous forme d’appartements thérapeutiques, centre thérapeutique résidentiel.

Jeunes assis sur des marches
Les maisons des adolescents sont des lieux polyvalents où la santé est considérée à la fois dans sa dimension physique, psychique, relationnelle, sociale et éducative. Elles sont gratuites et s’adressent aux adolescents, à leurs familles et aux professionnels au contact des adolescents. L’ANPAA gère des maisons des adolescents (MDA) dans le Cher et l’Indre.


Démarche évaluation-qualité

En conformité avec les engagements associatifs de l’ANPAA, les établissements qu’elle gère sont engagés dans une démarche d’évaluation en vue de l’amélioration continue de la qualité de leurs prestations.

 

 

Pour en savoir plus...
Icone pdf Décret du 14 mai 2007 relatif aux missions des CSAPA
Icone pdf Décret du 19 décembre 2005 relatif aux missions des CAARUD

 

Enregistrer