Vous êtes sur :

Retrouvez dans cette rubrique l'ensemble des communiqués de presse publiés par l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie.

Pour être informé de la publication des nouveaux communiqués en temps réel, abonnez-vous à notre flux RSS presse :

Abonnez-vous au fil RSS des communiqués de presse de l'A.N.P.A.A.

Consommation d'alcool : La Cour des Comptes évalue (sévèrement) et propose

 

Le rapport de la Cour des Comptes consacré à "L'évaluation des politiques de lutte contre les consommations nocives d'alcool", paru le 13 juin, fera sans doute date, à la fois par la qualité de son analyse mais aussi et surtout par les recommandations qu'il avance au terme d'une argumentation aussi rigoureuse que fondée sur la littérature scientifique internationale.

 

Après avoir dressé un bilan souvent sévère de l'action publique face à l'impact majeur de la consommation d'alcool sur le plan sanitaire et social, il met en évidence le rôle déterminant du lobby alcoolier pour préserver ses intérêts au détriment de la santé publique, et en particulier la stratégie de grignotage progressif de la loi Evin. Ces analyses ne surprendront que ceux qui ne voulaient pas voir, mais elles ne font que conforter celles que les acteurs de santé défendent depuis des années, et encore récemment à l'occasion de la bataille sur la publicité au moment de l'examen de la loi Touraine de modernisation du système de santé.

Lire la suite...

Les violences qui se sont produites samedi à Marseille entre supporters en marge du match Angleterre-Russie ont suscité la consternation par leur niveau d'intensité, et malheureusement par les blessés dont certains graves.


On ne répètera jamais assez que le lien entre alcool et violence est parfaitement connu et que l'association entre publicité pour les alcools et sport est un mélange détonnant et dangereux, particulièrement dans le football qui est un terrain où l'alcool a la cote auprès des fans.

Lire la suite...

taf euros 2016

 

L’ANPAA développe un projet de prévention durant l’EURO 2016 appelé « Tendances alternatives Festives – Euro 2016 » basé sur la mise en place de maraudes dans les rues de Bordeaux avec des volontaires en Service Civique et la tenue d’un stand de prévention dans la Fan Zone (Place des Quinconces).


L’objectif principal du projet TAF est de « prévenir et réduire les risques et les dommages sanitaires et sociaux liés aux consommations de substances psychoactives, dont l’alcool» durant l’Euro 2016. Le stand au sein de la Fan Zone sera co-animé avec le CACIS (Centre Accueil Consultation Information Sexualité) pour aborder des questions liées à la sexualité et aux conduites à risques.

Lire la suite...

Logos des associations signatairesCigarette électronique : après le Royaume-Uni, la France doit prendre une position claire, 9 associations invitent la ministre de la santé à participer au 1er Sommet de la vape.


Dans son rapport « La nicotine sans la fumée: la réduction des méfaits du tabac » publié cette semaine, le Collège Royal des Médecins britanniques conclut que la cigarette électronique est susceptible d'être bénéfique pour la santé publique et que les fumeurs peuvent être rassurés et encouragés à l’utiliser comme alternative au tabac.

Lire la suite...

cuisinierLa deuxième émission de Recettes Pompettes a reçu comme candidat à l'ivresse Antoine de Caunes. L'émission est constante dans sa stupidité, mais ne s'embarrasse plus du paravent culinaire. Le plat est immangeable, d'ailleurs l'animateur Poulpe et l'invité de Caunes le recrachent avant de quitter l'écran. "Faire la cuisine, Boire de l'alcool" se réduit de plus en plus à son noyau essentiel "Boire de l'alcool".

 

L'ingurgitation d'alcool est toujours aussi importante, banalisée et valorisée dans une mise en scène où l'avertissement sanitaire est ouvertement ridiculisé. Cette émission, produite par Canal+, sur un média destiné aux jeunes, vient ouvertement défier les objectifs de la politique de santé en direction des jeunes, réaffirmée par la loi Touraine.

Lire la suite...

Tournée générale dans les stades - La préconisation anti-santé d'un rapport au ministre des sports

 

Capture d'écran page de couverture rapport de la grande conférence sur le sport professionnel françaisLe rapport de la Grande Conférence sur le sport professionnel français remis le 19 avril à Thierry Braillard, Secrétaire d'Etat aux Sports, propose une mesure – la préconisation 3.3 – dangereuse pour la santé et la sécurité publiques. En effet, celle-ci propose de "harmoniser la législation française et européenne sur les règles de publicité pour les marques d’alcool". Derrière cette formulation europhile mais absconse, il s'agit en réalité d'obtenir une nouvelle révision de la loi Evin, dénoncée comme incohérente, pour en finir avec l'encadrement de la publicité et de la vente des boissons alcoolisées dans les stades ainsi que sur l'interdiction du parrainage (sponsoring) par les marques d'alcool.

Lire la suite...

Drogues : cessons la politique du déni permanent! A l'ONU et en France, la réflexion avance pour une approche sanitaire et éducative

 

 

En 1998, lors de la dernière Session extraordinaire de l’Assemblée Générale de l’ONU (UNGASS) sur les drogues, les Etats membres avaient adopté comme slogan officiel : « Un monde sans drogue, nous pouvons le faire ». L’objectif était alors d’éradiquer toutes les drogues d’ici 2008[1]. A Vienne en 2009, ce délai était repoussé à 2019[2].

Lire la suite...

cuisinier bouteille vinAlors que la Mildeca, service du Premier ministre, Marisol Touraine, ministre de la santé, et l'INPES ont pris nettement position sur cette émission stupide et dangereuse en demandant son arrêt, Monsieur Poulpe et ses producteurs avaient indiqué qu'ils la maintiendraient, défiant ouvertement les services de l'Etat.

Parmi les arguments diffusés sur YouTube pour maintenir cette émission dans laquelle on fait l'éloge de la cuite sous couvert de « PTDR » – entendez « se péter dessus de rire » (sic) – on relève « l'humour », le clin d'œil et les jeux de mots qui sont des ressorts classiques des publicitaires pour inciter à l'achat et à la consommation. Monsieur Poulpe fait semblant de l'ignorer pour les besoins de la cause (commerciale). De la même manière, « l'humour » de Recettes Pompettes ne permet pas de prendre de la distance, mais banalise la consommation excessive, et valorise l'ivresse comme amusante en escamotant toute perception des risques qu'elle comporte.

Lire la suite...

stade biereGrand gagnant de la loi Touraine avec la mise à mal de la loi Evin sur le volet publicité en faveur des boissons alcooliques, le lobby de l’alcool n’en a manifestement pas assez puisqu’il s’y attaque à nouveau avec cette fois la question de la vente d’alcool dans les stades.

 

Déjà écorné en 1999 par la possibilité de mettre en place des buvettes à raison de 10 fois par an au maximum, l’objectif de la loi Evin ne pas promouvoir l’alcool à travers les activités sportives semble en grand danger. Ceux-là mêmes qui ont réussi à faire basculer la Mairie de Saint Denis s’agissant de la finale de la coupe de France entendent bien pousser leur avantage et étendre la possibilité de vendre de l’alcool pour tous les matches de la ligue 1 souhaitent « qu’il soit admis une fois pour toute que la bière est autorisée dans les stades », autorisation qui représente un fort enjeu financier pour les clubs professionnels.

Lire la suite...

Cuisinier tenant une bouteille de vin rouge à la main

S'arsouiller dans une émission sur le web, voilà le nouveau concept qui nous vient du Québec et que Stéphane Bern, l'ami des aristocrates, va inaugurer. Il s'agit d'une série d'émissions intitulée, avec une désinvolture choquante qui se veut amusante, "Les Recettes Pompettes". Et le slogan de l'émission ne dissimule pas son objectif : "Faire à manger, Boire de l'alcool". Le principe est le suivant : une personnalité du monde du spectacle ou de la culture (un people) prépare une recette de cuisine et boit à intervalle régulier une importante dose d'alcool (un shot). Il finit naturellement l'émission complètement ivre. La bande annonce de l'émission n'épargne pas les scènes d'ingestion répétées et l'état final déplorable de Stéphane Bern.

Lire la suite...