Vous êtes sur :

Cigarette qui se consumme dans un cendrierD’après une estimation publiée dans la Revue du praticien (estimation de Catherine Hill, directrice du service d'épidémiologie des cancers de l'Institut Gustave Roussy), le nombre de décès attribuables au tabac serait de 73.000 par an en France.

73.000 morts en France, cela représente

  • 59.000 décès chez les hommes et 14.000 chez les femmes
  • 34% des décès chez les hommes et 11% chez les femmes, de 30-69 ans
  • Une réduction de l'espérance de vie d'un fumeur de 20 à 25 ans par rapport à celle d'un non-fumeur

L'estimation porte sur les fumeurs actifs. Cette hausse (la dernière estimation publiée en 2003 dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire comptabilisait 66.000 morts) s’explique par une progression des décès féminins du fait du développement du tabagisme des Françaises au cours des quarante dernières années.

Source APM Agence de Presse Médicale