Vous êtes sur :

enfant qui mùange une pizza avec ses doigtsAvec, en France, 18% des enfants en surpoids ou obèses, la lutte contre l’obésité reste un enjeu majeur de santé publique. C'est pourquoi une nouvelle Charte visant à promouvoir une alimentation et une activité physique favorables à la santé dans les programmes et les publicités diffusés à la télévision a été signée le 21 novembre 2013 au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). Elle entre en vigueur le 1er janvier 2014.

 

  • En 2001, les pouvoirs publics ont mis en place un plan national "Nutrition Santé" (PNNS).
  • En 2009, a été mis en place une charte visant à promouvoir alimentation et activité physique favorables à la santé dans les programmes et les publicités diffusés à la télévision. Elle arrive à échéance en février 2014.
  • À la demande des partenaires signataires de la charte et devant la réussite de cette expérience, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a décidé de proposer à l’ensemble des acteurs concernés de signer une nouvelle charte. Celle-ci prendra effet le 1er janvier 2014.

La nouvelle charte reprend un certain nombre d’engagements de la charte de 2009 et va plus loin. Elle s’étend désormais à l’outre-mer, traite également des sites internet et de la télévision de rattrapage, prend en compte les Journées européennes de l’obésité qui seront relayées aux antennes des chaînes signataires, prévoit de faire évaluer l’impact des émissions diffusées par les chaînes.

 

Pour en savoir plus

Consulter la Charte visant à promouvoir une alimentation et une activité physique favorables à la santé dans les programmes et les publicités diffusés à la télévision - 1er janvier 2014 sur le site du CSA
Consulter le PNNS 2011-2015
Consulter la Charte 2009 sur le site du CSA

 

Consulter aussi

L’Insee publie son édition 2013 "France, portrait social". Au sommaire de cette étude on retient notamment le chapitre « Les jeunes conjuguent bonne santé et comportements à risque » qui indique que les ...
Les AVC touchent désormais les jeunes.
... de l’hypercholestérolémie dans les AVC de moins de 55 ans est passée de 14 % dans les années 1990 à 28 % en 2010, à mettre en parallèle avec l’obésité. » La sédentarité apparaît comme un facteur possible. ...
... 47% le déjeuner et 63% le dîner. 40% des jeunes sont concernés par des problèmes de poids 34% des jeunes sont en surpoids ou d’obésité (27% des 18-24 ans, 30% des 25 et 29 ans et 44% des 30-35 ans) et ...
... et de l’obésité de l’enfant qui touchent 18% d’entre eux. Conscientes de la difficulté pour les collectivités territoriales à mettre en oeuvre de telles mesures, les sociétés savantes et associations ...
5 octobre 2009 - Commission pour la prévention de l'obésité 20 sociétés médicales d'experts et de spécialistes proposent 17 chantiers prioritaires à la commission chargée des problèmes de prévention ...