Vous êtes sur :

prop 3Dans le cadre des Etats généraux de l’alimentation lancés le 20 juillet dernier, une phase de consultation est organisée jusqu’au 20 octobre à travers une plateforme ouverte à tous les citoyens. Cette plateforme permet aux internautes de faire part de leurs préoccupations, de proposer des solutions et de soutenir ou rejeter les propositions formulées par d’autres.

 

L’un des thèmes ouverts au débat porte sur la manière de mieux informer les consommateurs. La lutte contre le surpoids et l'obésité repose en effet en grande partie sur l’information des consommateurs sur les calories qu'ils consomment sous diverses formes.

 

Or aujourd'hui, contrairement aux autres aliments et aux boissons non alcoolisées, il n’y a aucune obligation pour les producteurs de boissons alcoolisées de fournir des informations sur la composition et l’apport nutritionnel de leurs produits.

 

Pourtant, l'apport calorique lié à l'ingestion d'alcool est un élément d'information essentiel pour le consommateur qui souhaite équilibrer son alimentation. Pour rappel, un gramme d’alcool est plus calorique qu’un gramme de chocolat !

 

Afin de faire émerger ce sujet, l’ANPAA a contribué à la consultation. L’association propose ainsi que les étiquettes des boissons alcoolisées comprennent les informations suivantes : la composition dont la teneur en sulfite, l’apport calorique et la teneur en résidus de pesticides.

 

A vous maintenant de soutenir cette proposition !

 

La contribution de l'ANPAA est accessible ici.

 

En votant et en faisant part de vos arguments, vous donnerez plus de poids à cette proposition. Elle pourra alors nourrir l’« agenda des solutions » qui sera présenté par le Gouvernement en décembre.