Vous êtes sur :

logoHCELes femmes en situation de précarité constituent une population particulièrement à risques. En effet tous les ans, 9,5 millions de femmes renoncent ou reportent leurs soins.

 

Selon le rapport du Haut Conseil à l’Égalité, les femmes en situation de précarité ne bénéficient pas des aides financières lorsque les demandes sont complexes, doivent assumer des dépassements d’honoraires voire subissent des discriminations ou des refus de soins,   et ne peuvent pas toujours consulter un professionnel de santé par manque de temps. Par manque d’information les femmes font moins de dépistage et leur prise en charge est donc plus tardive. Or, la mortalité prématurée  est trois fois plus élevée chez les femmes en situation de précarité souffrant de maladies cérébro-cardiovasculaires. Ces affections sont accrues par leur mode de vie: consommation d’alcool, de tabac, surpoids,… 

 

 

Tabac => les femmes qui n’ont aucun diplôme fument plus que les femmes qui ont leur bac 27,1% contre 20,8%

 

45,4% des chômeuses sont fumeuses  (30,2% des femmes qui travaillent sont fumeuses)

 

Alcool => 13,8 % des femmes au chômage ont une consommation d’alcool à risque contre 7 % des femmes qui travaillent

 

Obésité => l es habitants des zones urbaines sensibles sont plus fréquemment en surpoids que les autres zones urbaines (+6,3 points) ou obèses (+3,1 points), cela est surtout vrai pour les femmes.

 

Pour en savoir plus consulter l’ouvrage « Vies de femmes, manières de boire. Des proches témoignent des plaisirs et des peines ». Celui-ci est le fruit d’une étude par l’ANPAA Nord Pas-de-Calais et EclatGraa . Cette  étude qualitative sur les consommations d’alcool et de tabac des femmes du bassin minier a été réalisée par Catherine Le Grand-Sébille, socio-anthropologue, spécialiste de la santé : « Vies de femmes, manières de boire. Des proches témoignent des plaisirs et des peines ». A travers des récits de vie, cette étude éclaire avec beaucoup de sensibilité sur le vécu de ces femmes décédées d’une consommation problématique d’alcool, et questionne certains clichés et représentations sociales sur la consommation d’alcool au féminin.