Vous êtes sur :

Prop2

 

La France est le seul pays d’Europe où plus de 15% de la population consomme régulièrement du cannabis.

 

Il est temps de faire le constat qu’il n’y a pas de société sans drogue et que la politique actuelle de prohibition du cannabis – l’une des plus répressives d’Europe – est un échec. 

 

Il est nécessaire de s’orienter vers une légalisation encadrée, comme pour l’alcool, le tabac, les jeux d’argent en ligne.

 

 

Proposition aux candidat-e-s : Si vous êtes élu-e, seriez-vous favorable à l'organisation d'un débat public, préalable à une révision de la loi de 1970 sur le statut et l’usage du cannabis ?

 

Ce débat doit être fondé sur une appréhension objective des données, visant à informer sur les effets et les risques des produits, en évitant toute dramatisation sans rapport avec la réalité qui décrédibilise les messages auprès des consommateurs.

 

Pourquoi c’est important ? 

  • La consommation de cannabis atteint un niveau très élevé : 700 000 Français âgés de 15 à 75 ans en consomment quotidiennement ; près du double consomme au moins 10 joints par mois.
  • La moitié des jeunes de 17 ans a déjà consommé du cannabis et 14% présenteraient des signes de consommation problématique.
  • Plus de 80 % des Français pensent que la législation actuelle est inefficace et 52 % sont favorables à l'ouverture de ce débat à la faveur de l'élection présidentielle de 2017.
  • De plus en plus de pays (plusieurs Etats américains, Canada, Uruguay…) explorent des voies différentes à l'égard de l’usage simple de cannabis.
  • Une légalisation encadrée par un contrôle strict de la filière et une réglementation de la consommation permettraient d’améliorer la qualité des produits et la prévention en vue d’une réduction des risques et des dommages et d’assécher les circuits de distribution de l'économie souterraine.

En savoir plus : Décryptages N° 20 - Cannabis : L'inévitable débat – ANPAA 2016

 

Enregistrer