Vous êtes sur :

dossier usager

Ce guide est animé par un triple objectif :

  • Le respect des droits des usagers, notamment le respect de la vie privée et le droit d’accès aux informations personnelles ;
  • Le partage des informations utiles entre les différents professionnels dans l’objectif de la qualité et de la continuité de l’accompagnement et des soins ;
  • Une démarche d’amélioration continue de la qualité du service rendu, dans le cadre des missions de l’établissement et des professionnels.

L’articulation entre ces trois axes constitue un facteur de qualité des prestations délivrées aux personnes accueillies et accompagnées

Lire la suite...

Le Moi(s) sans Tabac a fortement mobilisé les équipes de l'ANPAA. Cette revue de presse illustre l'engagement des uns et des autres dans les actions de sensibilisation qui se sont déroulées sur l'ensemble du territoire.

C'est une revue de presse sélective : n'ont été retenus que les articles de plus de 200 caractères dans lesquels l'ANPAA est mentionnée et valorisée au travers d'une citation, d'une interview ou d'une photo. D'autres manifestations ont pu, naturellement, se dérouler avec un partenariat de l'ANPAA mais sans citation directe de notre association : c'est pourquoi elles ne figurent pas dans ce document. Enfin, dans un souci d'allègement du sommaire, les articles de presse sont regrouLire aussi pés par grandes régions.

 

Télécharger la revue de presse Anpaa

Lire aussi

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

loi cannabisLe cannabis et son usage révèlent en France un contraste saisissant entre le consensus quasi unanime des professionnels d'addictologie et de santé publique sur les mesures à prendre et, en regard, le silence des politiques.

 

Pourtant, si une politique publique est bien confrontée à un échec indiscutable depuis plusieurs décennies, c'est bien celle qui prévaut en matière de consommation du cannabis. Alors que les débats pour l'élection présidentielle s'intensifient, la grande majorité de la classe politique préfère éviter le sujet et se réfugier dans un discours où la langue de bois tient les faits à distance.

 

Cependant, l'esquive permanente n'aura qu'un temps et, si le débat sur le cannabis n'a pas lieu pendant la campagne présidentielle de 2017, l'importance du sujet s'imposera à tout président élu. D'autant qu'au niveau international, la situation évolue rapidement.

 

Télécharger le dossier : Décryptages N° 20 - Cannabis : L'inévitable débat

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

beh

A l’occasion de la journée mondiale du sida, le BEH (Bulletin épidémiologique hebdomadaire) publie un n° thématique qui fait notamment le point sur la transmission des infections sexuellement transmissibles (IST) et l’activité de dépistage de l’infection par le VIH. L'inserm nous alerte sur les difficultés croissantes que rencontrent les personnes infectées par le VIH pour s'insérer sur le marché du travail. 

Entre 2013 et 2015, les infections sexuellement transmissibles bactériennes sont en augmentation notamment chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH).

Lire la suite...

carceralCe jour à l'ANPAA : première Journée Repères, sur le thème des CSAPA référents carcéraux.

L'ANPAA est gestionnaire de CSAPA référents carcéraux sur 36 départements, dans 58 établissements pénitentiaires.

Une expérience présentée dans un Guide Repères.

 

Télécharger le guide CSAPA « référent carcéral » – partage de pratiques professionnelles et repères pour agir

Télécharger le bon de commande

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

forum corse

 

L’ANPAA Corse propose depuis ce jour sur son site www.anpaa-corse.fr un forum de discussion sur les conduites à risque pour les adolescents : Alcool, cannabis, cocaïne, ecstasy, jeux vidéo, tabac…. Tout le monde peut venir poser ses questions de façon anonyme auxquelles des professionnels de l’ANPAA répondront.

 

Internet est le nouvel espace d’expression pour les 12-25 ans. Espace virtuel, il favorise l’expression des préoccupations des adolescents et jeunes adultes sur des sujets de santé physique, psychologique et sociale. Ce dispositif permet aussi si le jeune le souhaite une rencontre avec des acteurs de santé.

 

Télécharger le dossier de presse

Télécharger l’affiche

Télécharger le flyer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

cigarette

 

La ministre de la santé vient de tripler le forfait annuel de prise en charge des substituts nicotiniques par l'assurance maladie en le passant à 150 euros pour toutes et tous.

 

Ce forfait était de 50 euros pour le "grand public", il s'aligne désormais sur les forfaits destinés aux jeunes 20-30 ans, femmes enceintes, bénéficiaires de la CMU-C et personnes en affection de longue durée pour un cancer.


Les conditions de remboursement forfaitaire sont inchangées, sur la base d'une prescription médicale, étendue aux médecins du travail, chirurgien.ne.s-dentistes, infirmier.e.s, masseur.euse.s-kinésithérapeutes, ainsi qu'aux sages-femmes pour les personnes qui vivent régulièrement dans l'entourage d'une femme enceinte ou de l'enfant jusqu'au terme de la période postnatale ou assurent la garde de ce dernier.
 

Ce triplement à compter du 1er novembre est l'un des leviers de l'opération "moi(s) sans tabac" auquel participe activement l'ANPAA

Lire la suite...

« La Nuit Zéro Accident », c’est le 5 novembre dans les Bouches-du-Rhône

 

« La Nuit Zéro Accident » c’est  une action de prévention reconduite tous les ans au cours de laquelle plusieurs associations dont l’ANPAA des Bouches-du-Rhône ainsi que 150 bénévoles vont aller au devant des jeunes automobilistes afin de les sensibiliser aux effets et dangers de l’alcool et de la drogue au volant. S’amuser et rester sobre n’a rien d’incompatible.

 

Cette initiative a pour objectif d’inciter les jeunes à adopter le réflexe « SAM » (sans accident mortel), « celui qui conduit c’est celui qui ne consomme ni alcool ni drogues ».

Lire la suite...

vin laboratoireLe lobby de l'alcool, tout comme le lobby du tabac, et sur le même modèle, a développé depuis des décennies une stratégie d'influence qui repose notamment sur une présence partout où le sujet de la consommation d'alcool et de ses effets peut être évoqué.

 

Cette occupation du terrain, pourrait-on dire, vise à prévenir ou atténuer une présentation négative des boissons alcooliques qui aurait un impact commercial. Ainsi le lobby de l'alcool en France a investi depuis 1971 le champ scientifique en créant son propre organisme, l'Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons (IREB)[1].

 

Aujourd'hui, cette façade scientifique des alcooliers se transforme et devient la Fondation pour la Recherche en Alcoologie (FRA). Il importe donc d'analyser les buts poursuivis par cette évolution et ses conséquences.

 


[1] Cf. ANPAA, Décryptages n° 7 : « L'IREB, la façade scientifique des alcooliers », octobre 2015.

 

Télécharger le dossier Décryptages N° 19 - La "nouvelle" façade scientifique des alcooliers - la FRA : la Fondation pour la Recherche en Alcoologie

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

statut senatLes débats parlementaires concernant les boissons alcoolisées suivent toujours un scenario écrit par avance auquel la loi de Modernisation du système de santé, dite Loi Touraine, n'a pas échappé en 2015. Après le vote en 1991 de la grande loi de santé publique sur la prévention du tabagisme et de l'alcoolisme, dite loi Evin, du nom du ministre de la santé qui l'a défendue au Parlement, les députés et sénateurs n'ont eu de cesse d'en rogner la portée sur son volet alcool.

 

La défense de la santé publique est secondaire et toujours subordonnée aux intérêts alcooliers, notamment viticoles. C'est ainsi que, sous la pression du lobby de l'alcool, le Parlement a réintroduit successivement la publicité des boissons alcoolisées par affichage, la vente d'alcool dans les stades, la publicité en direction des jeunes en l'autorisant sur Internet, et enfin en 2015 l'ouverture de la publicité à tous les médias sous couvert de défense de l'œnotourisme.

 

Télécharger le dossier Décryptages N° 18 - Alcool : Députés et sénateurs en mission

 

 

Lire la suite...